Audrey Bonnet, Pocahontas, princesse des deux mondes. Histoire, mythe et représentations.

Présentation : Tant d’œuvres de la littérature et du cinéma se sont inspirées de Pocahontas qu’il est souvent difficile de dissocier les faits de leurs nombreuses réécritures. En 1607, une centaine d’hommes débarquent en Virginie dans le but d’établir une colonie au nom de la couronne d’Angleterre. parmi eux se trouve John Smith, un capitaine aux aventures picaresques. Il est capturé par les Powhatans au cours d’une expédition de reconnaissance, et sauvé in extremis de la mort par Pocahontas, la fille du chef. Celle-ci devint l’ange gardien de la colonie de Jamestown. Baptisée et mariée à John Rolfe, un ambitieux planteur de tabac, elle est ensuite emmenée en Angleterre et présentée à la cour comme un trophée. Mais la rencontre initiale entre l’Indienne et Smith pose les jalons d’une légende romantique qui se transforme rapidement en un mythe fondateur de la nation américaine. Dès lors, Pocahontas est une source d’inspiration qu semble intarissable. Au fil des siècles, elle entre dans la littérature et le théâtre, se fait tour à tour icône picturale, génitrice spirituelle, ancêtre précieuse, héroïne pour enfants, et enfin victime silencieuse, selon certains auteurs qui tentent de la réhabiliter en la libérant d’un mythe biaisé.

Une analyse fouillée et captivante du mythe de Pocahontas, l’Indienne européanisée dont le destin exprime à la fois le rêve du métissage, de l’union des peuples et le drame de l’ethnocide. (Gilles Havard)

Préface de Bertrand Van Ruymbeke

L’auteur : Audrey Bonnet est professeur d’anglais et poursuit des recherches sur l’Amérique coloniale. Elle prépare une thèse sur la Virginie au XVIIe siècle.

Article paru dans Le Monde des Livres :

ISBN : 978-2-915596-15-1

Juin 2006, 21 x 14 cm, 160 pages, 18 €