Achim von Arnim, Mrs Lee,
traduit de l’allemand par Armand Robin

Extrait : « Déjà, au cours de son histoire d’enfant avec Laudon, elle s’était laissée aller à des accès de petit démon : au plus beau des grands sentiments, elle se mettait à persifler le meilleur de leur amitié ; maintenant, ces variations, ces retournements subits se multipliaient, devenaient choquants ; mais elle évoluait en un milieu d’hommes très vulgaires qui s’émerveillaient de ces sautes d’humeur comme d’autant de signes d’un esprit supérieur et ne voyaient que suprême, grâce dans ses pires extravagances. »

Présentation : Basées sur des faits divers authentiques, Mrs Lee et Les Folies de l’invalide — deux nouvelles ici traduites par Armand Robin — s’inscrivent parmi les fictions majeures du romantisme allemand, qui a donné tant de chefs d’œuvre littéraires. La première relate l’enlèvement de Mrs Lee, figure féminine à mi-chemin entre Manon Lescaut et l’Odette de Swann, par deux frères, l’un amoureux et l’autre aimé de la belle. La seconde, dont l’action se déroule à Marseille, saisit la folie amoureuse dans ce qu’elle a de plus grotesque et de plus sublime à la fois..

Préface d’Antoine Menant

L’auteur : Contemporain de Goethe et de Novalis, Achim von Arnim (1781-1831) fut l’un des maîtres de la littérature romantique allemande. Ses contes et romans, comme Isabelle d’Égypte, ont eu une grande influence en Allemagne et à l’étranger, notamment en France, au XXe siècle, sur les surréalistes.

Décembre 2006, 18,5 x 12 cm, 112 pages, 12 €