VisuelPassionPierrick Hamelin
Monologue de la passion amoureuse

Dans ce livre qui pourrait ressembler à un nouvel essai sur l’amour, la passion amoureuse parle à la première personne. Elle se prononce sur son énigmatique pouvoir, tient tête avec humour à ceux qui l’ont méprisée ou qui cherchent à la fuir, et remercie tous ceux qui l’ont accueillie bras ouverts pour lui donner l’éclat qu’elle méritait. Naturellement flattée, elle n’en reste pas moins sur son quant-à-soi : « Que la chose soit dite et répétée autour de vous : je suis suffisamment bonne fille pour me prêter à toutes les belles théories qui m’embrassent, mais aucune, sachez-le, ne me possédera. » Au détour des philosophes, des artistes et des écrivains qu’elle évoque pour parler d’elle, elle s’amuse de ce qu’elle voit. Car la passion amoureuse, ici, voit et entend tout. De New York à Vladivostock, elle rend compte de plusieurs saynètes dans lesquelles elle joue pleinement son rôle. Sachez-le, lecteur, la passion amoureuse, très discrètement, vous observe.

Pierrick Hamelin est enseignant et vit à Rezé, près de Nantes. Aux éditions Les Perséides, il a déjà publié plusieurs romans et essais, notamment Les Carnets de Psyché (2013) et Promenades philosophiques (2010).

ISBN : 978-2-37125-006-2

Février 2015, 21 x 14 cm, 96 pages, 9.90 €

Pour accéder à un commentaire de Stéphane Beau sur le livre, cliquer sur le lien suivant : http://stephane-beau.blogspot.fr/2015/02/la-passion-amoureuse-selon-pierrick.html