Jean-François Kierzkowski,
Le Bibliomane
roman

Un jeune homme ayant perdu son pouce dans une imprimerie trouve un nouvel emploi chez un bibliophile aveugle et acariâtre. Ce dernier lui demande de retrouver un livre caché dans sa bibliothèque et de le détruire. Un livre ? Rien n’est moins sûr. Tapi dans l’ombre des rayonnages, l’objet se révèle peu à peu beaucoup plus dangereux qu’il ne le semblait. Une plongée aussi drôle que troublante dans l’univers des collectionneurs à la lisière du fantastique.

Extrait : « Je dois trouver un livre, dis-je, voilà ce que je fais. Un livre parmi cent soixante mille. Je ne connais ni le titre, ni l’auteur. Dans la bibliothèque, chaque ouvrage ressemble aux autres ; celui que je traque n’a pas de signe particulier, aucune marque distinctive. Je sais qu’il est là quelque part, parmi les cent soixante mille. C’est comme si on me demandait de trouver une fourmi dans une fourmilière… Vous savez, les insectes se ressemblent tous. Il faudrait que je passe du temps à les étudier, à les feuilleter. C’est seulement quand on sait ce que chacune de ces bêtes renferme qu’on peut prétendre les connaître… »

L’auteur : Né en 1975, Jean-François Kierzkowski, déjà auteur de plusieurs œuvres de fiction (y compris deux romans pour la jeunesse), signe ici un récit très inventif dans la droite ligne de Grande Faim, son premier roman, paru aux éditions Les Perséides en 2005.

Juin 2010, 20 x 13 cm, 192 pages, 16 €