Élisée Reclus,
La Guerre civile américaine
1862-1864

C’est en 1864, quelques mois avant la reddition finale de l’armée confédérée, qu’Élisée Reclus, historien et géographe, anarchiste et pacifiste, a publié initialement ce texte remarquable, où il retrace, au moment où  il s’écrit, un conflit qui a été la première guerre moderne de l’histoire et dont la fin de l’esclavage en Amérique n’était pas le moindre des enjeux.

Extrait : « En Virginie, chaque camp se transforme immédiatement en forteresse, chaque attaque se complique d’un siège. Il faut ajouter que l’histoire n’offre peut-être pas d’exemple d’une lutte dans laquelle les adversaires, généraux et soldats, aient montré à la fois plus de force d’attaque et de courage passif, plus d’initiative et d’indomptable ténacité. De part et d’autre, le nombre des victimes a témoigné de cette volonté puissante que les Anglo-Saxons du Nouveau-Monde apportent dans toutes leurs entreprises, celles de la guerre aussi bien que celles de la paix. »

ISBN : 978-2-915596-47-2

Août 2010, 19.5 x 13 cm, 192 pages, 13 €