Benjamin Péret, La Brebis galante

Extrait : « Tes plus chers désirs tomberont sous tes sens : la femme charmante, avec laquelle tu souhaites passer toutes tes futures nuits, sera devant toi comme une grande pêche. Tu la caresseras longtemps jusqu’à ce qu’apparaissent ses seins au galbe parfait : au crépuscule ses hanches commenceront à s’agiter, tu passeras lentement tes doigts sur son ventre rond, sans oublier de plonger le plus petit dans le nombril et les cuisses rondes et fermes attendront les tiennes pour les emprisonner avant que le jour se lève. Alors je ne te donne plus de conseils, tu sauras toi-même faire apparaître les jambes et les pieds. »

La Brebis galante est de ces textes, longtemps restés dans l’ombre, dont la lecture inépuisable mérite qu’on les redécouvre aujourd’hui. Sensuel, débridé, contestataire, ce récit unique en son genre restitue à merveille la magie et la folie furieuse qui caractérisent l’œuvre de Benjamin Péret tout entière. Le texte est ici précédé d’une chronologie signée Pierrick Hamelin qui retrace en parallèle toute l’histoire du mouvement surréaliste.

L’auteur : Benjamin Péret est né à Rezé en 1899. Il a apporté une contribution essentielle à la cause surréaliste et révolutionnaire. Il est l’auteur, entre autres, du Grand Jeu et du Déshonneur des poètes.

Janvier 2005, 18 x 12 cm, 84 pages, 12 €