William Cart,
Jean-Sébastien Bach

Extrait : « Après avoir commencé à écrire des cantates pendant les dernières années de Weimar, Bach avait dû s’interrompre presque complètement à Coethen ; à peine établi à Leipzig, il les reprit avec d’autant plus d’ardeur. D’après un témoignage digne de foi, celui de Mizler, il a écrit en tout des cantates pour les dimanches et les fêtes de cinq années complètes. Comme il n’y avait pas de musique concertante pendant le carême ni les trois derniers dimanches de l’Avent, on arrive au chiffre de cinquante-neuf cantates par an, donc en tout deux cent quatre-vingt-quinze, sans compter les cantates nuptiales, celles d’authenticité suspecte ni celles qui sont restées à l’état de fragments. »

L’auteur : D’origine vaudoise, William Cart (1846-1919) a été secrétaire de la Bibliothèque de la Sorbonne, avant de présider le Conservatoire de musique de Lausanne. Son étude sur la vie et l’œuvre de Bach a paru en 1885.

Mai 2012, 18 x 12 cm, 192 pages, 16 €