Raymond d’Aguilers, Histoire des Francs qui prirent Jérusalem. Chronique de la première croisade, texte traduit et du latin et présenté par François Guizot.

Guillaume de Tyr écrivait l’histoire des croisades 80 ans après leur explosion, au milieu des revers et presque sur les ruines du royaume chrétien qu’elles avaient fondé. Albert d’Aix répétait les récits des premiers croisés de retour en Occident, s’associant avec l’Europe entière à leurs sentiments et à leur « gloire », bien qu’il fût demeuré étranger à leurs aventures. Raymond d’Aguilers — ou d’Agiles — raconte ce qu’il a vu, ce qu’il a fait, ce qu’ont vu et fait ses princes et ses compagnons. Chanoine de la cathédrale du Puy en Velay lorsqu’en 1095 Urbain II vint prêcher la croisade à Clermont, et probablement jeune encore, puisqu’il n’était que diacre, il accompagna son évêque, le célèbre Adhémar, fut ordonné prêtre dans le cours de l’expédition, devint chapelain de Raymond, comte de Toulouse, et prit, pendant le voyage même, en 1097 au plus tard, de concert avec Pons de Balazun — ou Balazu —, l’un des plus braves chevaliers du compte, la résolution d’écrire tout ce qui se passerait sous ses yeux… (extrait de l’introduction de François Guizot)

Extrait : « Ce qui m’en reste à rapporter, je continuerai à l’écrire sous l’inspiration de Dieu qu a fait toutes ces choses, avec la même constance qui m’a animé jusqu’à présent. Je prie donc et je supplie instamment tous ceux qui l’entendront de croire que les choses sont telles que je les dirai. Que si je cherche à écrire quelque chose au-delà de ce qui a été vu ou cru, ou si j’ai fait quelque supposition en haine de qui que ce soit, que Dieu me frappe de toutes les plaies de l’enfer et m’efface du livre de vie : car, quoique j’ignore une foule d’autres choses, je sais du moins ceci, qu’ayant été promu au sacerdoce durant tout le pèlerinage du Seigneur, je dois bien plutôt obéir à Dieu, en attestant la vérité, que chercher à capter les dons de tout autre en forgeant des mensonges. »

Mai 2006, 19,5 x 13 cm, 192 pages, 16 €