Jean-François Kierzkowski,
Grande Faim

Grande Faim c’est un carnet, tenu au jour le jour par un narrateur anonyme, qui doit se nourrir de livres pour survivre parmi les fantômes de ses proches. C’est aussi une fable moderne drôle et inventive sur nos comportements boulimiques et les troubles identitaires qu’ils génèrent. Sur la terreur de la page blanche, qui, un jour, devient comestible… Lire Grande Faim c’est faire l’expérience du vertige. Dévorez !

Extrait : « Elle a coupé les arrêtes du livre puis l’a enfourné dans la bouche. J’ai vu l’ouvrage disparaître dans ce trou béant. Juliette a fermé les yeux. Sa gorge s’est déformée. Elle a récité : ‘notre bagne se trouvait à l’extrémité de la forteresse, au bord d’un rempart…’ Toute la nuit : Souvenirs de la maison des Morts. Mot après mot. Elle aurait pu dire le texte à l’envers, prononcer seulement les consonnes, les voyelles, une phrase sur deux… Le livre présent en elle. Elle était le livre. »

L’auteur : Jean-François Kierzkowski est né à Saint-Nazaire en 1975. Il vit à Nantes. Aux éditions Les Perséides, il a, depuis, publié deux autres romans : Vingt et un (2007) et Le Bibliomane (2010). Il est aussi l’auteur d’une trilogie pour la jeunesse dont les deux premiers volets, L’Institut Klémentine et Opération Groubachek, ont paru aux Perséides en 2012. Toujours en 2012, il a reçu le prix de la fiction de l’Académie de Loire-Atlantique et de Bretagne pour le scénario d’une bande-dessinée intitulée En route pour le Goncourt (éd. Cornélius).

ISBN : 978-2-915596-12-0

Novembre 2005, 21 x 13 cm, 128 pages, 15 €