Diên Biên Phu, des tranchées au prétoire

Laure Monin-Cournil
Diên Biên Phu.
Des tranchées au prétoire

65 ans après, que peut-on dire de plus sur la bataille de Diên Biên Phu ? Il ne s’agit pas ici de répéter une nouvelle fois combien cette bataille, la dernière grande bataille de l’Armée française, a été importante pour l’histoire de la (dé)colonisation française, pour l’histoire de la seconde moitié du XXe siècle tant politique que militaire ; de répéter une nouvelle fois à quel point certains acteurs connus de la bataille ont été héroïques.
Non. Il s’agit d’une étude historique, d’un travail de longue haleine qui a permis de renouveler la vision classique de cette bataille menée par les troupes du Corps expéditionnaire français d’Extrême-Orient à des milliers de kilomètres d’une Métropole pour laquelle l’Indochine et ses soldats ne sont qu’une préoccupation parmi tant d’autres. La chronologie des faits est connue ; le déroulement de la bataille l’est aussi ; les acteurs de tous niveaux, eux, le sont beaucoup moins. Cet ouvrage a pour but de les mettre en avant, pour mieux comprendre qui étaient tous ces soldats issus d’horizons divers, comment ils en sont arrivés à créer une micro-société issue d’une armée française composite et installée dans un poste du Tonkin proche du Laos à partir de novembre 1953. Cette approche de l’événement permet de comprendre comment ils ont vécu, chacun avec son passé, sa culture, ses émotions, ce moment charnière de l’histoire française et mondiale. L’auteure se penche également sur la conséquence méconnue de cette défaite héroïsée, passée sous silence dans le contexte de la fin des années 1950 : un procès, une « affaire » qui a opposé deux des principaux acteurs de la bataille, les deux généraux qui étaient alors aux commandes. Témoignages, enquêtes, archives inédites et nombreuses publications sont à la base de cette étude qui tente de mettre en lumière ceux qui ont fait l’histoire.

Laure Monin-Cournil est enseignante en histoire-géographie, docteure de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (UMR-Sirice/ CHAC : Centre d’Histoire de l’Asie contemporaine).

ISBN : 978-2-37125-031-4

Décembre 2019, 23 x 15 cm, 460 pages, 25 € (+ 3 Euros de participation aux frais de port)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *