Georges Voisset
Contes sauvages
Les très curieuses histoires de Kancil le petit chevrotain

Les Contes sauvages présentés ici ont été recueillis à Singapour, mais ils proviennent de tout l’archipel du sud-est asiatique, de Bornéo à Sumatra, en passant par la péninsule malaise. Ils sont, pour l’essentiel d’entre eux, contemporains de La Fontaine et de Molière, et sont à cette région du monde ce que le Roman de Renart est à notre tradition littéraire : un grand roman « comique », où les habitants des Forêts profondes, le malicieux petit chevrotain Kancil en tête, jouent le premier rôle, celui des humains, à qui ils empruntent leurs émotions, leurs ruses, leurs travers… Traduits et adaptés par Georges Voisset, ces textes anciens sont pour la première fois présentés au public français, dans une édition joliment illustrée qui s’adresse à tous les lecteurs, les grands comme les petits. Le texte est suivi d’un « Petit lexique des forêts profondes ».

L’auteur : Georges Voisset est professeur de littérature générale et comparée à l’Université des Antilles et de la Guyane. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages et de nombreux articles sur les littératures de l’archipel malais et de la Caraïbe. Aux éditions Les Perséides, il a également publié Les Lèvres du Monde (2008), Pantouns malais (2009) et Malaisie. Le pays d’Entre-mondes (2010) .

Pour en savoir plus sur Georges Voisset, nous vous invitons à lire cet article paru sur lepetitjournal.com, le média des Français de l’étranger, à l’occasion de la sortie des Contes sauvages.
Et, pour les anglophones, un article paru sur le site du quotidien national anglais, The Star.

ISBN : 978-2-9155-9677-9

Mars 2012, 21 x 13 cm, 224 pages, 19,90 €